La petite tribu du 01

La petite tribu du 01

Ces journées où tout va mal

Marie a très mal dormi cette nuit. n°3 a été malade. Il a fallu changer les draps en pleine nuit, mettre ses doudous à laver, en trouver un ou deux propres qu'il accepte de prendre en remplacement... Et quand il s'est enfin rendormi, c'est n°2 qui a fait un cauchemar. Quand Marie a enfin pu reposer la tête sur l'oreiller, il était déjà 4h30.

Elle a eu envie d'exploser son portable à 6h quand il a sonné pour lui indiqué que c'était l'heure de se lever. Le café n'allait pas être de trop ce matin. Les bols étaient sortis de la veille, les tenues prêtes, ça devrait aller vite. Sauf que n°1 a oublié de faire signer un papier, n°3 ne veut pas de lait mais seulement sa tartine. Et au moment de partir, n°2 s'aperçoit qu'il a perdu une chaussure. Ok, ça va bien se passer. En plus il a gelé, et Marie a oublié de mettre une protection sur le pare-brise...

Elle finit par poser n°4 à la crèche avec 15mn de retard, idem pour n°2 et n°3 à la garderie. En espérant que n°1 ne parte pas au collège en retard, Marie se dépêche de partir au travail, rattraper le temps perdu.

Le soir, le trajet du retour est long. Au boulot ça n'a pas été non plus comme sur des roulettes. Un fournisseur qui fait faux-bond, un dossier à reprendre à zéro, et la fatigue de la nuit qui commence à peser. Vivement ce soir, qu'elle soit sous la couette.

Mais c'est sans compter les enfants. Qui eux sont en pleine forme. A croire que plus on est crevé, plus ils débordent d'énergie. Et d'idées de bêtises.

Qui n'a jamais vécu une journée comme ça. Moi si. Et si on ne se trouve pas un exutoire, on peut vite péter un plomb.

Juste pour dire que c'est humain. Que personne n'est parfait. On a tous des moments de faiblesse, et les enfants le sentent. Et ils nous testent. Inconsciemment, ce n'est pas pour nous embêter, c'est pour être sûr qu'on est là, qu'on peut encore leur fixer des limites et donc les protéger.
Alors oui, c'est dur. Si vous êtes sur le point de craquer, envoyer les dans leur chambre, ou alors allez dans la vôtre, mettre la tête dans l'oreiller et crier un bon coup

Et surtout, n'oubliez pas que vous n'êtes pas seule



05/12/2013
1 Poster un commentaire
Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres