La petite tribu du 01

La petite tribu du 01

Une grande famille, c'est pas toujours rose...

Pourquoi avoir autant d'enfants dans la société actuelle? C'est vrai, à l'époque où la mortalité infantile était élevée, où il fallait des bras pour faire tourner la ferme, où il fallait faire des enfants pour remplacer les soldats morts au combat, on pouvait le comprendre. Mais à l'heure de la crise, du chômage, de la femme carrièriste et de l'envolée du prix de l'immobilier, pourquoi s'acharner à polluer la planète avec des centaines de couches sales?

  Allez, on se fait la liste des points négatifs
     - Chéri ne voulait que deux enfants. trois chipies se sont ajoutées à la liste

     - Loger une grande famille, c'est galère. Sans prendre pour exemple les extrêmes comme Paris, allez trouver un logement avec cinq chambres ou plus quand on a pas un salaire de ministre. Pareil pour transporter une grande famille. A l'occasion, regardez le prix d'un vito ou un expert 9 places...

     - Des enfants, ça s'habille. Et on a beau dire que les petits récupèrent les vêtements des plus grands, entre les pantalons aux genoux aérés, les tâches indélébiles sur les maillots et pulls, les vêtements qui ne sont pas mixtes et qu'on ne peut pas décemment mettre à un enfant du sexe opposé, les enfants du même sexe mais qui ne font pas la même taille que leur frère ou soeur à la bonne saison... Je peux vous dire que Kiabi, Orchestra, C&A et la Halle pourraient m'offrir des actions ou au moins un chèque cadeau (bon d'accord, la carte Kiabi m'offre 15% tous les 300 points, que j'obtiens en 2 visites, mais quand même)
     - Vous savez qui pourraient m'offrir des cadeaux aussi? Ariel et Minidou. Malgré une machine 8 kg, c'est tout de même autant (voire plus) de machines par semaine que nous sommes à la maison. Idem pour le sèche-linge, histoire de limiter les besoins en parures de lits, linge de bain et vêtements.
D'ailleurs, en parlant de machine si Monsieur LG passe par là, je rêve de sa 11kg Motion Direct Drive ou à la limite de sa 13kg. Quant à Monsieur Electrolux, votre sèche-linge à condensation et pompe à chaleur, ça a l'air d'être un régal pour mon linge et un soulagement pour mon chéquier par rapport à la facture EDF. Si l'un des deux venait par ici, et qu'il lui venait à l'idée de me faire un cadeau de Noël en retard, ou de crémaillère en avance... à la limite, il y a aussi mes 30 ans l'été prochain...  

     - Vous avez déjà fait des courses pour 5 enfants? Pour un mois rien que les bases font peur: 7 packs de lait, 300 yaourts ou autre dessert (et oui, le mardi soir et le week-end c'est la fête: Flamby, Danette, tout est permis), 10 kilos de pâtes, 50 oeufs... Des fois j'aimerais bien avoir la carte Metro...

     - Tant qu'on est dans les coûts, on continue: les moyens de garde et le périscolaire. Pour l'instant je suis en congé parental, mais je vais reprendre (quand? C'est un autre débat).
Le centre aéré, c'est 15 euros par jour et par enfant. Quatre enfants à y aller, ça revient à 300 euros pour une semaine si je dois bosser pendant les vacances scolaires.
La crèche quand il y en a une, c'est le top. Pour ma part, ça me reviendrait à peu près à 150 euros de laisser la dernière à temps complet. Une nounou, c'est à peu près 750 euros pour le même nombre d'heure (d'accord, il y a les 285 euros d'aide de la CAf, mais c'est quand même plus cher, et ils sont moins habitués à la collectivité quand ils rentrent à l'école. Mais pareil, c'est un autre débat, on y reviendra)
La cantine, c'est pareil. A peu près 160 euros par trimestre et par enfant au collège, 215 euros par trimestre et par enfant en primaire (je sais, moi non plus je comprend pas pourquoi c'est plus cher pour les petits que pour les grands). Et bien sûr, le restaurant scolaire ne prend pas la carte 'Famille Nombreuse'.
Quant au sport, c'est tous les ans la même chose au mois de septembre. Heureusement on peut souvent faire deux chèques (un en septembre et un en octobre). Et heureusement aussi que l'équitation de Lili est payable au trimestre, car vu le coût... Alors si comme moi on est prévoyant et qu'on a acheté les fournitures scolaires dès les listes distribuées fin juin, on peut utiliser la prime de rentrée scolaire pour payer les activités extrascolaires (et quoi qu'en disent les mauvaises langues, ça reste destiné aux enfants, et le sport c'est bon pour la santé). Mais cette année il y a eu les bagues du grand, alors en attendant que la mutuelle rembourse, c'est un peu vogue la galère...
- Un enfant, ça croit au Père Noël, aux cloches de Pâques, à la petite souris, et ça veut des cadeaux à son anniversaire. Alors cinq... Bien sûr, on peut limiter la casse en achetant de l'utile (vêtement, déco pour la chambre, rangement, livres...), mais il faut quand même commencer à prpéparer Noël dès les affaires de rentrée et le cadeau de Tiff achetés, car derrière il y a encore les trois anniversaires de Janvier, et au printemps regarder pour l'anniversaire de la petite dernière (après avoir acheter les cloches de Pâques bien sûr)
- Pour finir avec les comptes, il y a le poste santé. Les visites chez le médecin, ok. C'est remboursé par la sécu et la mutuelle, donc à part du temps, on ne dépense rien. Mais à côté il y a les spécialistes: orthophoniste, ophtalmo (et donc opticien avec des lunettes hors de prix), dentiste, orthodontiste. Vous arrivez à faire mentalement la moyenne du dépassement d'honoraires? Moi j'ai arrêté, ça me déprime.
Et plus tard, ils devront passer leur permis, faire des études... 

- Les enfants, ça doit faire ses devoirs. Et bien sûr, aucun n'est au même niveau. Bon, pour l'instant je n'en ai que deux qui en ont. Mais vu le temps que je passe déjà (Tiff est dyslexique, et Alex a du mal à comprendre qu'à partir du collège il faut s'avancer, surtout quand deux soirs par semaine tu n'as pas le temps de faire de devoirs car tu as entrainement.), la suite va être comique...

Et puis il y a leur avenir auquel il faut penser: le permis, les études, ça coûte de l'argent aussi.

- Qui dit grande famille, dit (souvent) logement (relativement) grand. Vive le ménage!!
- Les parents d'un ou deux enfants ont déjà l'impression de courir le mercredi. Multipliez par cinq les activités, avec des horaires qui se chevauchent, le grand au collège, le repas qui est à faire à 13h quand on rentre du poney-club et que Tétine est affamée depuis midi et hurle dans sa poussette depuis qu'elle a fini son quignon de pain... Sans oublier qu'il y en a souvent un qui est invité à un anniversaire (lequel déjà? Et chez qui? Mince, et le cadeau pour le copain...)

 

Tout ça pour dire que malgré les aides de la CAF, le compte n'y est pas, ni en temps, ni en argent. Alors à tous les imbéciles, toutes les mauvaises langues qui disent qu'on fait beaucoup d'enfants pour les allocs, je vous réponds:

"Bande de crétins, si c'était le cas, je me serais bien fait avoir!!!"



20/09/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres